Planète Appro » Pourquoi Lyon est la capitale de la gastronomie française ?

Pourquoi Lyon est la capitale de la gastronomie française ?

  • par
L'Auberge du Pont de Collonges, restaurant de Paul Bocuse à Lyon

Lyon a construit sa réputation autour de ses traditions gastronomiques. La ville devient célèbre en 1935 grâce au critique culinaire Curnonsky qui la nomme « capitale mondiale de la gastronomie ». Depuis, Lyon a de nombreuses fois prouvé sa réputation face à des concurrents toujours plus performants. Cette réputation n’est cependant pas récente, car la ville est connue depuis le XIXe siècle pour sa cuisine riche et généreuse. Cette authenticité fait partie des critères qui ont contribué à sa renommée. L’évolution de « la ville aux deux collines » en a fait une institution auprès des gourmets de tous les horizons. En dehors des restaurants de la région, la ville s’est également fait connaître pour les bouchons servant des spécialités locales.

 

L’histoire de la gastronomie lyonnaise

Aujourd’hui, la cuisine lyonnaise est connue grâce à de grands chefs comme Paul Bocuse ou Mathieu Vianney, mais ce sont d’abord les femmes de la ville qui ont développé sa réputation au fil des années. La cuisine typiquement française a gagné sa réputation grâce aux Mères lyonnaises. Ces cuisinières hors pair, connues pour être des femmes de caractère, ont acquis leurs talents en travaillant dans les cuisines bourgeoises. C’est en se mettant à leur compte qu’elles commencent à faire connaître ce qui forme à ce jour les bases de la cuisine lyonnaise.

La gastronomie locale propose des menus aux saveurs qui ont pu être préservées avec les années. La cuisine lyonnaise brille également par sa simplicité, et par le soin que les Mères lyonnaises y apportent. La première d’entre elles était la fameuse Dame Guy, propriétaire d’une guinguette à la Mulatière au milieu du XVIIIe siècle. La cuisinière s’était fait connaître pour sa matelote d’anguille que même l’Impératrice Eugénie savourait. Ce plat sera mis dans le Guide Joanne de 1859.

Le XIXe siècle apporte des changements majeurs dans l’histoire de la cuisine locale. Avec le développement des transports, Lyon accueille des touristes et des professionnels qui rendent sa cuisine populaire aux 4 coins de la France. La ville séduit par la qualité de ses fromages et de sa charcuterie, mais aussi pour ses châtaignes, ses cafés et ses brioches. La guinguette de Dame Guy est aussi à l’endroit où la volaille de Bresse, le gras double et la fameuse quenelle de brochet sont préparés pour la première fois. Ces plats sont depuis représentatifs de la région, et d’une cuisine riche. Il faudra attendre les années 30 et les Journées de la Cuisine Lyonnaise pour que la réputation de la gastronomie régionale devienne enfin internationale.

 

Les spécialités lyonnaises

C’est à Lyon que nous devons une grande partie des produits du terroir français réputés dans le monde. Parmi les spécialités qui ont fait la renommée de la ville, il y a les charcuteries, et tout particulièrement le saucisson. Leurs techniques de fabrication intègrent des petits cubes de gras, ainsi que de la viande maigre finement hachée. La ville s’est aussi fait une réputation auprès des amateurs de cervelle de canut, de gratons, de rosette de Lyon, de tablier de sapeur, de cardons et de beaujolais.

Lyon est notamment connu pour sa quenelle, qui est une tradition locale depuis le XIXe siècle. Les bugnes, le chocolat, la glace, les fromages et le mâchon lyonnais servi dans les fameux Bouchons complètent cette liste en apportant de la variété aux saveurs locales. Depuis le début du XXe siècle, la Capitale de la Gastronomie fait connaître sa bière qui est aujourd’hui encore célébrée pour ses saveurs particulières.

 

Les événements gastronomiques à Lyon

Lyon accueille régulièrement des salons publics et professionnels dédiés à la gastronomie. Le SIRHA est un des événements les plus attendus de la région, et accueille des participants venant de plusieurs pays. Tous les ans, la ville aux deux collines et aux deux fleuves accueille des fêtes et des festivals tournant autour de l’univers de la cuisine. La Cité Internationale de la Gastronomie est un des lieux accueillant le plus de salons culinaires à Lyon.

 

Les restaurants emblématiques de Lyon

La capitale des Gaules est célèbre pour les bouchons lyonnais. Elle a aussi acquis sa renommée grâce à des restaurants étoilés, des bistrots, et des établissements de référence. Les Brasseries Georges est une des adresses emblématiques de la région et accueille les gourmets depuis près de 2 siècles. La Gratinée dans le 1er arrondissement et les Halles de Lyon dans le 3e font partie des restaurants qui continuent à séduire les amateurs de bonne table.

Parmi les établissements étoilés, il y a le Restaurant Gastronomique Christian Têtedoie, connu pour sa fine cuisine, ou encore la Mère Brazier. Celle-ci, qui existe depuis 1921, est fameuse pour ses desserts uniques.

Questions les plus fréquentes

D'où vient le titre de capitale de la gastronomie française ?

C'est en 1935 que le critique culinaire Curnonsky nomme Lyon capitale de la gastronomie française.

Quels sont les spécialités lyonnaises les plus connues ?

Cervelle de canut, gratons, rosette de Lyon, tablier de sapeur, cardons, beaujolais, volaille de Bresse, gras double, quenelle de brochet.

Qu'est-ce qu'un bouchon lyonnais ?

C'est un petit restaurant typique de la ville de Lyon qui sert des plats traditionnels (principalement de la cochonnaille).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *