Planète Appro » Que signifient les différents labels alimentaires ?

Que signifient les différents labels alimentaires ?

Vrac alimentaire

En tant que consommateur avisé, il est toujours d’usage de vérifier les labels avant d’acheter un produit alimentaire. Derrière les labels, il y a surtout des valeurs fortes qui impliquent la qualité des produits, le développement durable, l’agriculture biologique et surtout la sécurité alimentaire. Les labels alimentaires sont surtout des outils de contrôle de qualité et ils sont octroyés aux produits conformes aux normes en vigueur. Les labels permettent donc aux consommateurs de distinguer les aliments sains et de qualité. Mais connaissons-nous vraiment leurs significations ?

 

Qu’est-ce qu’un label alimentaire ?

Par définition, le label alimentaire est une référence ou une icône qui prouve que le produit respecte les normes de qualité ainsi que les critères prédéfinis par l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO) ou par le Ministère de l’Agriculture. Les labels alimentaires les plus connus sont le label d’Agriculture Biologique (AB) ainsi que le Label Rouge. Forcément, pour qu’un produit obtienne ces certifications, il faut qu’il soit conforme à plusieurs démarches spécifiques au label en question. Un label, ce n’est donc pas une simple étiquette apposée sur un produit, cela garantit que ce produit est de qualité supérieure, comparé à un produit équivalent.

 

Quels sont les différents labels alimentaires ?

En premier lieu, il est important de se focaliser sur les labels alimentaires incontournables qui sont : Label Rouge, Agriculture Biologique, Viandes de France, Saveur de l’année, Élu Produit de l’année

 

Label Rouge

Le Label Rouge est une marque commerciale de l’Union européenne. Cette certification s’avère indispensable dans le processus d’identification de transformations agroalimentaires et requiert des conditions de production et de transformation d’un niveau plus élevé. Le Label Rouge peut d’ailleurs être complété avec la certification d’une origine géographique spécifique. Pour obtenir ce label, le producteur doit solliciter un ODG qui est le représentant de la filière de production et de vente des produits labellisés ou en vue d’une labellisation. Pour pouvoir intégrer l’ODG, il faudra respecter les critères prédéfinis dans le cahier des charges.

 

Agriculture Biologique

Le label d’Agriculture Biologique ou label AB est apposé sur les produits dont au moins 95% des composants sont issus de l’agriculture biologique (sans OGM). Il incombe au Ministère de l’Agriculture de définir les critères d’obtention du label AB tandis que l’Agence française pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture biologique est chargée de le promouvoir. Les organismes certificateurs comme l’Ecocert SA, Aclave, Agrocert ou encore Qualité SA sont sollicités pour les travaux d’audit.

 

Viandes de France

Comme son nom l’indique, le label Viandes de France permet aux consommateurs de distinguer la viande issue d’animaux nés, élevés, abattus puis transformés en France. Ce label implique le respect de plusieurs conditions : sanitaires, environnementales et sociales. À noter que la fameuse signature Viandes de France se décline en 7 logos, selon la famille de viande.

 

Saveur de l’année

Créé en 1997 par Monadia, le label « Saveur de l’année » est octroyé chaque année à près de 160 produits agroalimentaires. Pour établir le palmarès, les produits sont soumis à des tests gustatifs réalisés à l’aveugle. Et pour se conformer à la norme AFNOR XP V09-500, les tests sont réalisés au sein de laboratoires d’analyse sensorielle. Les produits primés sont reconnaissables par le logo « Saveur de l’année », ce qui est une valeur ajoutée lors des campagnes de communication.

 

Élu Produit de l’Année

Le label « Élu Produit de l’Année » est représenté sous la forme d’un logotype et il est octroyé par la société de services Produit de l’Année France. Les aliments sont ainsi soumis au vote des consommateurs présélectionnés par le groupe Nielsen. Les critères en vigueur sont ainsi pris en compte pour élire le Produit de l’année.

 

Comment obtenir un label alimentaire ?

Les consommateurs font confiance aux labels et n’hésitent pas à mettre le prix lorsqu’il s’agit de produits de qualité. Selon les études, les labels publics incitent plus à l’achat que les labels privés. Seulement, pour que les produits puissent être certifiés, ils doivent se conformer aux exigences et aux normes prédéfinies par les organismes certificateurs qui travaillent sous la responsabilité de l’lNAO, du COFRAC, etc.

Dans tous les cas, ce sont les agents de la DGCCRF qui effectuent les sondages ainsi que les contrôles réguliers des produits mis sur le marché. Le respect des cahiers des charges est toujours de rigueur. Hormis les labels, il existe aussi des mentions valorisantes qui attestent de la qualité des produits, dont « produit de montagne », « produit de la ferme » ou encore « issue d’une exploitation de haute valeur environnementale ». Naturellement, l’emploi de ces mentions valorisantes est contrôlé par la DGCCRF. Cette entité veille sur la sécurité et sur la conformité des produits alimentaires, et protège les consommateurs.

2 commentaires sur “Que signifient les différents labels alimentaires ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *