Actualités

29
Mar

La Vie Claire veut développer
son approvisionnement local

Paul Maréchal, devant les tunnels de l’exploitation familiale SARL Les Jardins du Printemps à Rillieux-La-Pape

PLANÈTE APPRO / La Vie Claire et Paul Maréchal, maraîcher à Rillieux-La-Pape, ont noué un partenariat pour la production et la vente de légumes bio.

C’est un magasin flambant neuf que La Vie Claire a ouvert en 2016 à Champagne-au-Mont-d’Or. L’entreprise française de distribution, spécialisée dans la vente d’éco-produits et de produits alimentaires biologiques, poursuit ainsi son développement dans tout l’Hexagone, y compris sur le secteur Rhône-Alpes où elle regroupe près de 70 points de vente parmi les 300 magasins en France. Le siège de l’entreprise se situe à Montagny, au cœur d’une région productrice de fruits et légumes bio. Une situation stratégique. « En saison, entre 15 et 20 % de nos fruits et légumes bio sont issus de producteurs locaux. Nous collaborons ainsi avec une vingtaine d’arboriculteurs et maraîchers régionaux. L’objectif de La Vie Claire est de se fournir le plus possible localement, aussi bien dans le département du Rhône que dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Nous avons la chance d’être dans une région très productrice en fruits et légumes bio. Nous ne pouvons pas encore nous approvisionner en intégralité localement. Mais à terme, l’objectif est de développer cette démarche », explique Sébastien Bas, responsable des achats fruits et légumes.
Paul Maréchal, maraîcher sur l’exploitation familiale SARL Les Jardins du Printemps à Vancia, près de Rillieux-La-Pape, fournit La Vie Claire depuis près de trois ans. « Habituellement, nous avions l’habitude de travailler en circuits longs. Mais depuis quelques années, nous avons développé notre réseau de circuits courts, par l’intermédiaire notamment de nos paniers fruits et légumes marechal-fraicheur.fr. Nous vendons aussi des herbes aromatiques au Carreau des producteurs à Corbas et notre part de légumes bio augmente grâce à La Vie Claire », souligne-t-il.

« Nous rejoindre autour d’un objectif commun »

Des pots d’herbes aromatiques à la salade, en passant par cinq variétés de tomates et d’autres légumes feuilles, la vente des produits bio de l’exploitation à La Vie Claire ne cesse de progresser grâce au partenariat qu’elle a pu tisser avec l’entreprise et le responsable des achats. « Au fil des années, nous avons augmenté le nombre de références avec Les Jardins du Printemps. Nous partons du principe que La Vie Claire doit travailler en collaboration forte avec les producteurs locaux, le but étant de nous rejoindre autour d’un objectif commun, entre les besoins de La Vie Claire et les possibilités de production des exploitations », explique Sébastien Bas. Les deux parties multiplient ainsi les rencontres au fil des saisons. « Avec Sébastien, nous faisons le point sur nos cultures et les attentes des consommateurs et des magasins. De par notre situation géographique, l’exploitation étant située à 30 km environ de leur plateforme, nous arrivons à pro-poser des légumes frais et de qualité. J’espère que cette collaboration va se développer dans les années à venir », conclut Paul Maréchal.
Le maraîcher voit ainsi d’un très bon œil l’organisation de Planète appro, les 2 et 3 avril, au Carreau des producteurs à Corbas. « C’est une très bonne initiative que de faire rencontrer les différentes intervenants de la filière, à la fois les producteurs et les distributeurs, pour mieux se rendre compte des attentes et des be-soins de chacun, de la diversité de la production. Sur les circuits de proximité, beau-coup d’initiatives se sont mises en place et c’est important de faire un état des lieux et d’échanger autour de cela pour l’avenir », se félicite le jeune maraîcher. ■

David Duvernay
©IAR